Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > > La carpe au maïs

La carpe au maïs

Pêcher la carpe au maïs, une pratique efficace et peu chère. Riche en glucides, les poissons en raffolent !

Ne croyez surtout pas que la carpe a des moeurs nocturnes ! Elle semble mordre en effet en fin de journée, lorsque les bords des eaux se vident. Elle préfère le calme à l'agitation. Durant l'été, la carpe semble venir terminer les amorces destinées aux poissons blancs en fin de journée. Mais après le départ des vacanciers elle retrouve une activité diurne. Avec un amorçage régulier, vous allez l'habituer à chercher sa nourriture en pleine journée.

Les postes

En rivière ce sont les endroits les moins profonds, où l'eau se réchauffe plus vite qui sont les plus fréquentés. En eau calme recherchez les zones à pente douce, la bordure des herbiers, les hauts fonds. A cette époque, évitez les fosses profondes où l'eau est froide et où s'abritent les gros carnassiers. En lac de barrage dont le niveau est bas, vous repérerez facilement les chapelets de bulles...

Appâts et amorces

Choisissez le maïs qui tient parfaitement à l'hameçon, n'est pas cher et vous pouvez le faire cuire facilement : une heure suffit si vous avez pris la précaution de le faire tremper durant une journée. L'amorçage vise à accoutumer le poisson à venir manger les grains de maïs régulièrement distribués (le matin de préférence). Personnalisez votre amorçage en ajoutant un parfum au maïs lors de trempage ou de la cuisson.

Laurent MADELON

Matériel

Les cannes d'autrefois, longues et lourdes sont totalement abandonnées. Il existe un vrai marché du matériel carpe d'occasion. Les cannes genre anglaise mais solides, de 3,5 à 4 mètres équipées d'anneaux et d'un moulinet contenant 150 à 200 m de fil 25 à 30/100 sont idéales. Vous ne pêchez que rarement la carpe, une canne à brochet solide longue de 4,50 à 5 mètres suffit.

Montage

La carpe se pêche à fond. Sur le fil issu du moulinet on monte un coulisseau qui porte un plomb, plat ou une olive de 10 g en étang ou bien plus (20 à 50 g) en rivière, selon la force du courant. Un émerillon est ensuite fixé à l'extrémité du fil, le bas de ligne long de 60 cm est accroché. Il se termine par un hameçon fort (n°6 à 2) sur lequel on installe 3 ou 4 grains de maïs (on peut utiliser du maïs doux qui a trempé dans le même parfum), en prenant soin de bien dégager la pointe. Les grains peuvent aussi être enfilés sur un fil fin noué sur la hampe de l'hameçon et bloqués par une butée.

Combien de graines ? 1 à 2 kg pour amorcer et 4 à 5 kilos par partie de pêche sont nécessaires.

Action de pêche

Les lignes sont lancées de manière à prospecter plusieurs endroits. Distribuez une poignée de maïs sur chaque ligne, à la main si ce n'est pas trop loin, à la fronde pour atteindre des distances plus importantes. Après avoir placé les lignes sur des supports avec détecteurs de touche électronique ou "bricolé", il ne vous reste plus qu'à attendre.

La touche est souvent franche, la carpe ramasse les grains et sentant une anomalie elle file vers le large. Ferrez et gardez votre canne haute. Tentez de déséquilibrer le poisson en le faisant tourner. Même les petites carpes de 1 à 2 kilos vont vous déballer leur savoir faire et tenter de vous surprendre en filant vers une touffe d'herbe, une branche, etc.

Amenez le poisson en surface et faites-le glisser dans l'épuisette. Ensuite faites-en ce que vous voulez! Si les eaux sont claires sachez que la carpe est excellente, si elles sont vaseuses, gardez la une semaine dans l'eau claire elle se débarrassera de ces algues qui lui donnent un goût fâcheux. Si vous voulez la remettre à l'eau faites-le à la fin de la partie.