Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > > Entretenir son matériel pour la pêche à la carpe

Entretenir son matériel pour la pêche à la carpe

La pêche à la carpe, une pratique onéreuse

La pratique de la pêche à la carpe demande beaucoup de matériel et une certaine organisation puisqu’il faut que le celui-ci soit toujours bien rangé. Pendant la pause hivernale et avant de stocker ses accessoires de pêche pour quelques semaines/mois, voici quelques conseils et astuces de Michèle LAULIAC, pêcheuse de la région parisienne, pour les conserver en bon état.

Dans cet article, l’ensemble du matériel va être passé en revue. Lequel doit être nettoyé et comment ? Comment faire le bilan de sa saison de pêche ? Comment affronter une nouvelle saison en toute sérénité ?

Laurent MADELON

Les cannes

La pêche se pratiquant au bord de l’eau, le matériel peut être vite humide voir bien mouillé, cela est encore plus vrai lorsque l’on remballe sous la pluie. Tous les pêcheurs l’ont vécu. Pendant la période hivernale, les cannes (ainsi que le reste du matériel) sont stockées et non utilisées pendant plusieurs semaines vois plusieurs mois. Il faut donc faire attention à ce qu’elles soient bien sèches : vous pouvez simplement les sécher à l’aide d’un chiffon sec ou d’une vieille serviette éponge.

Les anneaux, situés sur les cannes, peuvent contenir un certain nombre de saletés : résidus de terre, de la boue, etc. Il est important de bien les nettoyer et d’ôter toute trace d’humidité.

Attention, avant de ranger les cannes dans leur fourreau, assurez-vous que ce dernier n’est pas humide. Laissez les fourreaux ouverts au soleil ou à l’air. Une fois bien secs, vous pouvez y placer les cannes et ranger l’ensemble dans un endroit sec.

Les moulinets

Puisque vous avez du temps devant vous, c’est le moment de vérifier qu’il n’y a ni humidité, ni boue dans les mécanismes des moulinets. Ils doivent être bien séchés et bien nettoyés. Il est possible d’ajouter 1 à 2 gouttes d’huile dans les engrenages (lubrifiant), pour que le moulinet ne se grippe pas.

C’est également l’occasion de dérouler le fil et de vérifier si celui-ci est emmêlé ou éraillé, si c’est le cas, aucune hésitation changez-le !

Matériels électroniques

Lorsque l’on n’utilise pas de matériel électronique pendant plusieurs semaines ou mois, il est important de retirer les piles ou la batterie pour ne pas endommager ce dernier.

Les détecteurs de touches, peuvent être sortis de leur mallette quelques temps pour sécher à l’air libre. Ils seront ensuite remis dans leur housse et stockés dans un endroit sec, à l’abri de l’humidité.

Puisque les bateaux amorceurs transportent des appâts, il est important de prendre le temps de le nettoyer des restes d’appâts, d’algues coincées dans les hélices, etc. Enfin, pensez à vérifier le niveau de charge des batteries qui ont été retirés des bateaux et de stocker l’ensemble dans un endroit sec.

Les bas de ligne

Sur les bas de ligne, il faut vérifier que le fil n’est pas emmêlé et que les hameçons ne sont pas rouillés. De plus, il faut éviter de laisser des morceaux d’appâts (graines, bouillettes, …) sur les bas de ligne. Ils doivent rester bien propres. C’est aussi le moment d’en préparer de nouveaux si certains ne conviennent plus.

Matériel annexe

Lorsque l’on fait le bilan de tout le matériel, il ne faut pas oublier l’épuisette ou encore le matelas de réception du poisson. Ces derniers doivent être nettoyés à l’eau claire (retirer feuilles, algues, etc. de l’épuisette) puis laisser sécher à l’air libre. Ainsi ils ne conserveront pas de mauvaise odeur de poisson, et s’ils sont rangés bien au sec, il n’y a pas de risque de dégradation. Pour terminer, il est important que ces outils ne conservent pas de microbes, qui pourraient contaminer les poissons lors de la saison suivante.

Le matériel de camping

La pêche à la carpe pouvant être réalisée la nuit et sur plusieurs jours, il est également important de faire le bilan de tout le matériel de camping (biwy, matelas, sac de couchage, affaires de cuisine,… ) et de son état.

Est-ce que le matériel peut être encore utilisé la saison prochaine ? Est-ce qu’il a besoin d’être réparé ?

Enfin, profitez de la pause pour faire un nettoyage du biwy, sac de couchage, etc.

Laurent MADELON

Laurent MADELON

Les appâts

Les bouillettes étant des aliments, il faut regarder si celles-ci seront encore valables la saison prochaine (dates de préemption).

C’est également le cas pour les graines, il faut vérifier si elles peuvent être stockées et utilisées la saison prochaine.

Les revues spécialisées et les vidéos nous obligent à nous interroger sur nos méthodes et aussi de rêver un peu à des jours meilleurs.

Autres conseils ?

Après avoir nettoyé et bien rangé son matériel, on peut profiter de la pause hivernale pour se poser quelques questions.

Qu’est ce qui a manqué pendant la saison de pêche achevée ? Comment améliorer ma méthode de pêche ? Quel matériel à prévoir pour les saisons futures ?

Les revues spécialisées et les vidéos nous obligent à nous interroger sur nos méthodes et aussi de rêver un peu à des jours meilleurs. Nous pouvons également nous rapprocher des magasins spécialisés, etc.

C’est le moment d’être à l’affût et d’améliorer sa façon de pêcher.